Notre méthodologie

                     QUELQUES  CHIFFRES  REPERES     

COÛTS  MOYENS POUR  LA REALISATION  D’UNE  AEP :

-Puits ou approfondissement                                                 5000 euros

-Forage :60 euros le mètre linéaire soit pour 200 mètres       12000 euros

-Réservoir, château d’eau   ……………                                15000 euros

-pompe et branchement électrique …                                     8000 euros

-Conduites :pour 1000 mètres linéaires ………                     14000 euros

-Unité de pompage solaire ………………………                  8000 euros

Le coût total d’un équipement d’AEP dépend essentiellement de la dispersion du village et donc de la longueur du réseau de distribution, de la longueur de la conduite de refoulement entre le forage ou le puits et le château.  De même le coût de la pompe dépend de la profondeur d’exhaure. 

En Moyenne le coût total d’AEP varie de 40 000 à 50 000 euros. Le financement maximum de l’Orme est de 60à 65%, le reste étant à la charge des parties marocaines :Association villageoise, Commune et Province.

                                                     METHODOLOGIE

 L’Orme prend en compte une demande d’aide précise adressée par une collectivité villageoise, un douar, représentée par une association reconnue par l’Administration.

La priorité est donnée aux villages privés d’eau potable ou dont la ressource en eau est aléatoire ou distante de plus d’un kilomètre du centre.  La non-électrification et l’isolement (absence de pistes carrossables), constituent des critères complémentaires pour la prise en considération de la demande.

La validation du projet est soumise à l’accord :

-de la commune de rattachement administratif, qui doit accepter d’être partenaire du projet et de participer même symboliquement à son financement.

-des services techniques spécialisés de la Province (service eau des Directions de l’Equipement) qui acceptent d’être le référent technique du projet : étude de faisabilité, consistance et coût des travaux, contrôles d’exécution jusqu’à la mise en fonctionnement.

-des autorités provinciales (Gouverneur), qui s’engagent à cofinancer le projet à hauteur de 30% minimum.

 L’orme procède à la recherche des fonds nécessaires (60à 70% du coût total).

Les fonds rassemblés et les accords établis,  l’Orme signe avec toutes les parties une convention de partenariats, précisant les engagements de chacun.

Les services techniques proposent à l’Orme des devis d’entreprises marocaines, choisis sur appel d’offres restreint. L’Orme donne son accord et règle ensuite directement les entreprises, sans intermédiaire, au vu des attachements de travaux fournis par le service référent qui assure le suivi du chantier.

 L’Orme propose à l’association villageoise bénéficiaire  un accompagnement éducatif de l’AEP :

-Conseil et formation à la gestion de l’eau, l’établissement de redevances pour l’eau consommée, la création d’une trésorerie destinée à la maintenance des installations ;

 -actions d’éducation sanitaire, de prévention des maladies, alphabétisation des femmes et des fillettes……..

 La réalisation est confiée à des associations locales compétentes,  sous forme de convention.